qr53-dieu-guerit-il-encore-aujourdhui-freedom-studio-shutterstock

Nous sommes faits pour le bonheur ! La soif de bonheur est ancrée dans le coeur de chacun, et avec elle, le désir de guérir des maladies. Aussi chacun est-il concerné par la question : Dieu guérit-il aujourd’hui ? J’ai envie de vous dire de prime abord que j’ai à l’esprit quelques exemples dans lesquels, en dépit d’une prière instante, une personne n’a pas été guérie. Nous connaissons un parcours Alpha où l’orateur a perdu ses deux reins et vit depuis de longues années sous dialyse. Il commence ainsi cet exposé sur « Dieu guérit-il ? » : « Vous souvenez-vous de la dernière fois où vous êtes allés faire pipi ? Moi je m’en souviens très bien, c’était il y a vingt-quatre ans. » Même les prières les plus intenses n’obtiennent pas la guérison de toutes les maladies. Peut-être dites-vous : « Voilà un article qui commence bien ! » Puis cet ami, par son témoignage, explique pourquoi il prie régulièrement pour la guérison des malades. Je voudrais aussi, dans la foi, vous encourager à prier pour ceux qui sont dans la maladie et la souffrance.

J’ai longtemps eu l’impression que les guérisons faites par Jésus étaient cantonnées au temps de sa vie terrestre. Je n’imaginais pas que de telles guérisons puissent avoir lieu de nos jours. Je fais désormais régulièrement l’expérience de contextes variés où les chrétiens prient pour les malades et des guérisons ont lieu. Il m’a fallu du temps pour m’enhardir à prier moi-même pour un malade. Un jour, je devais déjeuner avec mon meilleur ami que je n’avais pas revu depuis longtemps. Deux heures avant mon arrivée, j’ai été pris d’une forte crise de migraine, une de ces migraines que rien ne parvient à calmer, qui replient sur soi, qui rendent incapable de parler. Mon épouse Florence a bravement tenté : « Veux-tu que je prie pour toi ? » « Pourquoi pas, au point où on en est ! » Elle a posé sa main sur mon front et a prié une courte prière : « Seigneur, nous t’en supplions, que cette migraine disparaisse. Nous te le demandons dans le nom de Jésus ! » Nous avons dit ensemble un Notre Père. J’ai alors senti la douleur s’estomper, puis disparaître. Nous avons fait ce jour-là un grand pas dans la foi ! Depuis, nous avons souvent proposé de prier à ceux qui en ont besoin.

Bien sûr, Dieu ne guérit pas seulement de manière extraordinaire. La nature dont il nous a dotés permet souvent la guérison. Raymond Devos le dit bien : « La grippe, ça dure huit jours si on la soigne et une semaine si on ne fait rien ! » Dieu se sert de médecine. Dieu guérit avec la coopération des médecins, des infirmières et de tout le corps médical. Il ne faut pas toujours guetter le prodige inexplicable. Ambroise Paré, le célèbre chirurgien des rois de France au XVIe siècle, disait : « Je soigne, Dieu guérit. » Parfois Dieu outrepasse ce processus et guérit directement. J’ai regardé ce que la Bible dit de la guérison. J’ai été émerveillé de ce que j’y ai découvert.

Source : Nicky Gumbel et Marc de Leyritz – Alpha, les questions de la vie : une occasion de découvrir la foi chrétienne – Cours Alpha France